dimanche 28 février 2016

Communiqué du FN 54: Migrants à Vandœuvre-lès-Nancy : Plus du double que le nombre supposé !

163 !  Selon un article de l’Est Républicain daté de ce jour, c’est le nombre de migrants qui seraient actuellement logés dans la caserne Faron à Vandœuvre-lès-Nancy.
La nouvelle a de quoi surprendre ! Jusqu’à présent, il y avait une véritable opacité, non seulement de l’Etat mais aussi de la part des responsables politiques locaux, quant au nombre exact de migrants logés dans ces bâtiments.
Ainsi, le 30 novembre 2015, en pleine campagne des élections Régionales, nous nous souvenons que Florian Philippot et Dominique Bilde, tous deux Députés Européens et présents sur place n’avaient pu obtenir de réponse quant au nombre de personnes hébergées. En dépit de multiples appels à la mairie ce fut l’omerta face à une demande qui apparait légitime eu égard à leur mandat.
Un véritable scandale ! Nous comprenons mieux aujourd’hui pourquoi…
En effet, la rumeur évoquait quelques dizaines de personnes tout au plus et le chiffre de 80 circulait dans la presse. De surcroit,  la garantie de ne pas voir ce chiffre augmenter était clairement précisée dans un autre article daté du 12/11/2015.
Malheureusement la réalité semble tout autre et nous serions actuellement à plus du double !
A ce rythme et compte tenu du peu de crédibilité de la parole politique du Gouvernement combien seront-ils dans un an ? 300 ? 600 ? 1000 ?
Il est temps d’envoyer un message clair au gouvernement en refusant cette folle politique de peuplement décidée par Manuel Valls et soutenue de fait par Les Républicains (ex-UMP) pour masquer tout à la fois leur démagogie et leur impuissance.
Le Front National est le seul parti à dénoncer cette politique d’immigration massive et la soumission aux traités européens. Une politique migratoire ferme à l’image de l’Australie et la remise en cause du traité de Schengen (et par conséquent le rétablissement de contrôles à nos frontières nationales) sont les seuls remparts pour faire face à cette crise migratoire.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire