dimanche 26 juin 2016

Communiqué : Conflits d’intérêts, Censure et Propagande - cocktail mortel au Parlement européen

Communiqué de Dominique Bilde, Député français au Parlement européen
Les assoiffés de démocratie auront du mal à s’hydrater auprès des institutions européennes. La commission culture du Parlement européen a encore une fois été le théâtre d’une démonstration d’un système en pleine déliquescence et prêt à tout pour ne pas disparaître.

Comment peut-on encore qualifier de démocratique un système dans lequel deux députés allemandes, PPE et socialiste, membres du Conseil national d’une radio de la chaîne WDR se retrouvent en charge de préparer la réforme sur les services de médias audiovisuels ? D’ores et déjà, cette directive, qui promet une mise à mort de nos industries créatives nationales au profit des rendements publicitaires, est entachée d’une suspicion de conflits d’intérêts, ce qui n’empêchera pas la Commission de continuer d’avancer sur le chemin du grand marché unique.

C’est toujours l’idéologie et non l’intérêt général qui prévaut dans ce cénacle. On en a encore eu une preuve supplémentaire avec le vote par les députés de la commission culture d’un texte visant à « contrer la propagande menée contre l’Union européenne par des pays tiers ». Autrement dit, l’argent des contribuables européens va servir en priorité à écraser toute critique, contestation ou voix dissonante au sein de l’Union.

Les peuples européens risquent d’avoir du mal à avaler ce breuvage amer.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire