mercredi 12 octobre 2016

Communiqué : Risques sanitaires et techniques, refusons le compteur Linky

Linky, c’est le nom pour le nouveau compteur « intelligent » qu’ERDF et EDF vont installer partout en France pour remplacer nos compteurs actuels. Le marché est estimé à 35 millions de compteur à remplacer pour un coût de 5 milliards d’euros … payé par les usagers sur leurs factures.

Présenté comme un compteur innovant qui permettrait de réduire les coûts de consommation, il semble que la réalité soit tout autre. L’ADEME indique même que l’effet est nul au bout de six mois. En outre, selon plusieurs associations et experts, il semblerait que Linky disjoncte beaucoup plus tôt que les compteurs actuels et que, de fait, des millions d'usagers vont devoir prendre des abonnements plus élevés (et donc plus chers) ce que relate aussi la Commission de régulation de l’énergie dans un document1.

De plus, les associations mentionnent les risques pour la santé que représente Linky. Les ondes électromagnétiques du courant porteur en ligne qui inondent les appartements en direction de tous les appareils électriques sont classées comme potentiellement cancérigènes par l’OMS depuis 2011 et c’est sans compter d’autres effets sur la santé comme les maux de tête, l’électro-sensibilité, les insomnies ou des troubles du système nerveux.

Plusieurs pays ont déjà refusé ce compteur comme l’Allemagne, l’Autriche et le Luxembourg. Des communes de l’agglomération Nancéenne aussi à l’image de Vandoeuvre et Saint-Max qui ont fait voter des délibérations pour dire non à Linky. Même l’armée a refusé le dispositif.

Il est plus qu’urgent  d’engager des études claires et indépendantes sur Linky et stopper toutes les installations prévues et en cours tant que l’absence de risques n’a pas été démontré. Le FN 54 demande à toutes les communes et particulièrement à la ville de Nancy où le nombre de compteurs installé s’accroit dangereusement de prendre des délibérations refusant l’installation de ces compteurs sur leur commune (article L322-4 du code de l’énergie).

Dominique Bilde
Secrétaire Départementale du FN54
Député Français au Parlement Européen




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire