samedi 19 novembre 2016

Intervention de Dominique Bilde au Conseil Régional : Economie sociale et solidaire


Séance Plénière
Intervention Dominique Bilde – Nouveaux dispositifs – Développement économique


Merci,
Monsieur le Président, Chers collègues,

Comme nous le pensions, la fusion des Régions a entrainé une grande confusion. Difficile d’harmoniser les politiques et les dispositifs régionaux alors  que plusieurs candidats à la présidentielle comme Marine Le Pen ou mieux encore, votre candidat à la primaire, Nicolas Sarkozy, veulent revenir sur la fusion après l’élection présidentielle de 2017.

Après un an de gouvernance régionale, votre majorité ne peut toujours pas nous communiquer le bilan des actions régionales en matière de développement économique et notamment en ce qui concerne l’économie sociale et solidaire. J’avais demandé lors d’une précédente commission technique le bilan des bienfaits de l’ESS et SCOP sur l’emploi local. On m’avait alors indiqué que tout était dans les documents présentés or, après constatation, je n’ai rien trouvé sur le nombre exacts d’emplois créés (sans effets d’aubaines), d’emplois maintenus ou disparus ensuite. Rien sur la pérennité des entreprises de l’ESS non plus, alors même que, souvent, ces entreprises font une concurrence déloyale aux TPE et PME accablées de charges et qui ne bénéficient pas de ces emplois solidaires ultra-subventionnés.

Beaucoup d’incantations malheureusement dans vos mesures comme dirait le poète allemand Stefan Georges  « Songeons à ces formules, à ces incantations dépourvues de sens mais douées d'une indéniable puissance thérapeutique et dont le peuple garde la mémoire ».
D’autre part, a chaque commission je demande un bilan des entreprises, bien sûr, il ne s’agit pas du saupoudrage 500 € par si, 1000€ au PMI ou TPE  mais bien de grosses entreprises voir grand groupe ou multinationales ou les sommes suscitent  des précisions , hors je n’ai jamais de réponse, Pourtant lors de la prochaine commission permanente, vous nous proposerez un réabonnement à la base de données DIANE pour 24000€ comme outil de veille économique qui porte sur l’ensemble des entreprises françaises ayant publié leurs comptes annuels avec une information disponible sur 10 ans. Avec de tels outils pourquoi donc la majorité est-elle incapable de nous donner les bilans que nous exigeons globalement ? Serait-ce une intention délibérée ? Je n’ose y croire.
Alors avant de parler l’harmonisation des dispositifs, nous aurions aimé avoir un bilan des politiques menées dans les 3 Régions et un réel travail associant tous les acteurs et notamment ceux du monde économique, pas seulement découvrir les dispositifs une fois que votre majorité a décidé ce qui est bon ou mauvais pour le « Grand Est ». 

Je terminerais par Maurice Barrès qui avait déjà entrevu la vérité : « Ah!... des demi-bienfaiteurs sont aisément des malfaiteurs! J'entrevois qu'ils imposeront au monde une règle morale, comme ils lui proposent une règle économique »


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire