jeudi 8 décembre 2016

Communiqué de Dominique Bilde sur les AOC et AOP

Le groupe Europe des Nations et des Libertés s’engage à défendre nos terroirs contre les prédations extérieures qui les menacent. Il est plus que jamais temps de pérenniser les indications géographiques protégées qui garantissent un savoir-faire et une qualité uniques au monde. Aujourd’hui, 1477 indications géographiques sont enregistrées en Europe, dont plus de 600 en France. À elles seules, elles rapportent à notre pays 20 milliards d’euros de chiffre d’affaires annuel en moyenne.

Contrairement à ce qui est souvent rapporté dans les médias, et par les responsables politiques acquis à l’idéologie mondialiste, les accords de libre-échange fragiliseront nos paysans qui ont fait le choix de la qualité en optant pour les indications géographiques. Etendards bien vivants de notre patrimoine immatériel, ces produits représentent fièrement notre nation millénaire hors de ses frontières. Du camembert de Normandie au Beaufort, en passant par le Comté, les canards gras de Chalosse ou le Champagne, c’est l’histoire de la France qui se transmet.

Les labels sont les sanctuaires de nos sensations gustatives, témoignages de la typicité de nos terroirs. Au commencement était l’amour charnel de la patrie pour les militants, cadres et élus du Front National. L’amour de ce que l’on peut sentir, entendre, voir, toucher et goûter. Du producteur à l’assiette du restaurant, une chaîne nous unit tous. L’agriculture c’est la culture, la culture française que je défends en commission au Parlement européen. Aux côtés de mes camarades, je lutterai contre tous ceux qui entendent brader notre identité culinaire contre un hamburger industriel.

Dominique Bilde
Député Français au Parlement Européen

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire