jeudi 15 décembre 2016

Déclaration écrite au Parlement Européen sur les industries culturelles et créatives


Concernant le rapport Ehler/Morgano, je suis favorable à la valorisation de l’artisanat et du savoir-faire des peuples européens : pour rappel, en France, l’artisanat représente plus de 3 millions d’actifs, rassemblant plus de 510 activités différentes et permettant 100 000 embauches chaque années ; ces emplois sont difficilement dé-localisables et sont porteurs de compétences traditionnelles et trans-générationnelles.

C'est pourquoi je lutte également pour l’apprentissage et sa diffusion, en faveur d’une revalorisation des secteurs manufacturiers. Par ailleurs, je soutiens la lutte contre le piratage et la contrefaçon, lesquels précarisent une industrie culturelle qui représente pourtant 3.3% du PIB européen.

Cependant, le rapport évoque les possibilités offertes par le Mécanisme de Garantie et du programme Europe Créative ; pourtant, selon les premières estimations, les résultats en faveur des PME se feraient attendre.

Enfin, je m'oppose à une politique européenne sur le sujet : les États-membres doivent pouvoir continuer à défendre chacun leurs industries pour que vivent les savoir-faire des peuples européens et rayonne notre exception culturelle.

Dominique Bilde

Député Français au Parlement Européen

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire