mardi 3 janvier 2017

Explosion de l’insécurité en Meurthe-et-Moselle !


Jadis paisible petit coin de France, la Meurthe-et-Moselle devient une terre où les criminels sévissent en toute impunité. Nancy, capitale du duché de Lorraine, est maintenant mieux connue pour ses racailles… Lundi 26 décembre, un véhicule de police patrouillant dans le quartier du Haut-du-Lièvre, gangréné depuis longtemps, a été touché par une balle d’arme à feu. Des faits que l’on croyait autrefois réservés aux Etats-Unis, au Brésil ou, à l’extrême rigueur, à la banlieue parisienne !

Si la balle avait pénétré dans l’habitacle, un des policiers aurait pu trouver la mort au cours d’une simple ronde. Comment interpréter ce geste ? Etait-ce un avertissement lancé par les nombreux dealers qui peuplent cette zone où la France n’a plus vraiment sa place ? Un test sur cible mouvante d’un islamiste radical prêt à passer à l’action dans les jours prochains ? Rien n’est à exclure.

Au Front National, nous voulons désarmer les « cités » et fouiller les caves qui servent à cacher la drogue et les objets volés. À l’heure où les honnêtes gens peuvent à peine conserver un fusil de chasse à leur domicile, les pires dangers de la société possèdent tous au moins une arme de poing, parfois des armes automatiques destinées aux théâtres de guerre telles les fameuses kalachnikovs qui arrivent en France depuis les Balkans, plaque-tournante du trafic d’armes en Europe.

En sus de cette tentative d’assassinat de policiers, les racailles ont sévi partout dans le département pour fêter Noël à leur manière. À Custines, ils ont braqué le bureau de tabac. À Villers-Lès-Nancy, ils ont tabassé un chauffeur de VTC qu’ils ont fini par abandonner nu en forêt. À Dombasle-sur-Meurthe, ils ont vandalisé les illuminations… J’en passe ! Vous savez ce qu’il vous reste à faire : le bon choix comme le dit Marine Le Pen ! Avec nous, les racailles seront en prison. Avec les autres, elles seront à vos portes.

Mme Dominique Bilde
Député Français au Parlement Européen

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire