mercredi 29 mars 2017

Stop à la violence contre les militants du Front National !

Les militants du Front National sont trop souvent agressés en raison de leurs opinions politiques. Leur sort n’émeut pourtant guère le gouvernement, si souvent prompt à verser quelques larmes de crocodiles sur l’extrême gauche… Entre les voyous des « quartiers » dits populaires, qu’on a éduqués dans la haine des patriotes, et les antifas hyper violents qui caillassent des bus en marge des meetings, les partisans de Marine Le Pen sont soumis à rude épreuve.
Ainsi, le 27 mars, un de nos militants, conseiller Municipal a été attaqué devant son domicile par des individus, que je ne me priverais pas de qualifier de racailles. Son tort ? Aimer la France, être connu pour son appartenance au Front National et afficher un drapeau français devant sa porte ! Après avoir été traité de « facho », il a été tabassé  d'une manière barbare. Aujourd’hui, il se trouve avec 5 jours d’ITT, souffrant d’une foulure au poignet et de blessures au visage et aux mains et divers hématomes. Une plainte a d'ailleurs été déposée!

Il est totalement inadmissible que les soutiens du Front National soient ainsi les cibles de tout ce que la France compte d’imbéciles, d'islamistes et d'activistes de la gauche la plus radicale ! Le gouvernement et les élus en sont pour partie responsables et j’espère qu’ils prendront autant parti que pour 3 affiches collées au mauvais endroit sans aucune intention de blesser. Ils vouent aux gémonies notre candidate, la calomnient et la salissent. Cette campagne présidentielle doit pouvoir se dérouler dans un climat apaisé. Le seul conflit que nous acceptons est celui entre des idées, des programmes et des projets; car c’est ainsi seulement que se conçoit une démocratie.

Mme Dominique Bilde
Secrétaire Départementale du FN54



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire