samedi 2 décembre 2017

Revenu de base : une fausse bonne idée ?

Les présidents socialistes de huit départements, parmi lesquels notre département de Meurthe-et-Moselle, envisagent d’expérimenter le « revenu de base ». Un souhait conforme à une promesse d’Emmanuel Macron qui entend réformer la Constitution pour « assouplir le droit à l’expérimentation ». Cosignataire de la pétition, Mathieu Klein se propose donc de « passer de l’étude de laboratoire au test in vivo », pour qu’un jour, peut-être, le revenu de base soit généralisé à la France entière…

Le dispositif rappellera d’ailleurs une proposition du candidat Hamon : le revenu universel. À cette nuance près que le revenu universel avait vocation, comme son nom l’indiquait, à bénéficier à tous les Français, y compris les fortunés. Le champ d’application du revenu de base devrait être plus restreint, mais plus large que le revenu de solidarité active déjà en usage et qui génère tant d’abus (songez que des djihadistes ont continué à percevoir leur RSA en Syrie). Ainsi, le revenu de base profiterait aux demandeurs d’emplois, mais aussi à des agriculteurs qui ne parviennent pas à vivre de leurs revenus professionnels, à des aidants s’occupant d’un proche dépendant ou à des personnes en reconversion professionnelle.


C’est du moins ce qui est avancé pour l’heure, car les contours du dispositif restent largement flous. Quid du montant ? De la durée ? Tant de questions en suspens qui en disent long sur l’impréparation des socialistes, prompts à trouver un nouveau hochet pour relancer un parti en panne sèche, ne survivant que grâce aux collectivités qu’il contrôle encore. Serait-ce un énième coup de com’ sans véritable réflexion ? Vous n’êtes pas sans l’ignorer : l’enfer socialiste est toujours pavé de bonnes intentions. Les vrais problèmes de nos territoires sont plus terre-à-terre : désindustrialisation, carnets de commandes vides et centre villes déserts. Pour remplir les portefeuilles, la meilleure solution reste encore de permettre à nos entreprises de créer de la richesse.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire