mercredi 1 août 2018

Nos prisons sont des passoires !


Dans la nuit de dimanche à lundi, deux détenus roumains se sont évadés de la maison d’arrêt de Colmar. On serait estomaqué si le procédé avait été spectaculaire. Mais non, comme en 2006 et comme en 2013, dans cette même prison, ces deux personnes condamnées à plus de cinq ans de prison pour vols en réunion, se sont échappées par le toit.



On nous dit que les plafonds avaient été renforcés avec du béton, mais les détenus n’ont eu qu’à creuser le plafond de leur cellule pour accéder au toit via une gaine de câbles. On nous dit aussi que la fermeture de cette maison d’arrêt était déjà prévue, mais il faudra attendre 2021 pour que tous les prisonniers soient transférés dans le nouveau centre pénitentiaire de Lutterbach, dans la banlieue de Mulhouse.



Après l’évasion de Redoine Faïd on serait tenté de se demander si le gouvernement n’a pas programmé un plan vacances pour les détenus. Et après la prise en otage d’une infirmière psychiatrique au centre de détention de Salon-de-Provence dans le but d’obtenir un transfert, on pourrait penser que même les prisonniers ont droit à un plan mobilité. Décidément, ce gouvernement a d’étonnantes priorités.


Dominique Bilde

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire